Après le ketchup, les knackis : je n'ai aucun tabou en cuisine !

C'était notre repas du lundi midi, et nous nous sommes régalés... Et puis, en voilà un plat économique !

Pour deux :

M_lanie_et_Niall_22_ao_t_2008_009

- 250 g de spaghetti
- 4 knackis (on peut les remplacer par du jambon, des chipolatas, du blanc de poulet, du poisson, du boeuf haché...)
- une barquette de tomates cerise (250g)
- cinq ou six amandes
- une petite gousse d'ail
- un morceau de cébette (oignon nouveau)
- une c à s de basilic émincé (surgelé, je suis incapable de garder un pot de basilic vivant plus de trois jours)
- sel, poivre, huile d'olive, parmesan ou emmental râpé

Faire bouillir l'eau salée pour les pâtes. Pendant ce temps, couper les tomates cerise en deux, les knackis et la cébette en rondelles, l'ail en petits morceaux et hacher grossièrement les amandes au couteau comme ceci :

M_lanie_et_Niall_22_ao_t_2008_008

Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une poêle, ajouter les saucisses. Lorsqu'elles sont dorées, ajouter les tomates, les cébettes, l'ail, saler (pas trop si vous rajoutez du parmesan après), poivrer et baisser le feu.

Mettre les spaghetti dans l'eau bouillante et bien remuer. Quand les spaghetti sont cuits, les tomates devraient être bien ramollies (si jamais ça attache au fond de la poêle, ajouter un peu d'eau de cuisson des pâtes). Servir les pâtes recouvertes de la préparation, parsemer d'amandes, de basilic et de parmesan.