Je l'avoue, depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, quelques questions me tarabustent, dont une particulièrement existentielle qui est revenue sur le tapis hier soir, et cet après-midi lors de mon cours de chinois. Attention, pas un cours que je prenais, mais un que je donnais, ce qui est encore plus impardonnable, car je suis payée à prix d'or pour apprendre cette langue à des élèves qui pourraient très bien se débrouiller tout seuls (enfin pas tous quand même), et non pas pour les faire marrer volontairement ou non (j'ai encore un souvenir cuisant de l'éclat de rire d'un pourtant très gentil et bien élevé ado (si si ça existe, ils apprennent tous le chinois!) mercredi, alors que je venais de me bousiller le doigt sur le rebord de son bureau...).

Je tiens aussi ici à faire mon mea culpa au cas où la maman d'un élève à qui je donnais des cours de soutien en anglais l'année dernière venait à apprendre que j'avais eu ces paroles malheureuses envers son rejeton âgé de 16 ans qui venait de voir Trainspotting et qui me demandait mon avis dessus (la plupart de mes élèves en cours d'anglais essaient de me faire changer de sujet, et ils y arrivent assez souvent, les petits c..s) : "Ah oui, ça t'a plu, c'est pas mal comme film. Mais je ne comprends pas pourquoi ils en ont fait un tel foin à l'époque en disant que c'était une incitation à prendre de la drogue. Franchement, ça fait plutôt peur (jusqu'à là rien de trop grave)... Non, si tu veux voir un film qui donne vraiment envie de se droguer, faut voir Las Vegas Parano, il est génial ce film, après t'as envie de tester toutes les drogues du monde!"

J'avoue que ce n'est pas la phrase qu'un pédagogue normal devrait dire à ses élèves (mais je vous rappelle que j'ai loupé l'admissibilité au capes de 0.15 point), d'autant plus que question drogues, j'y connais rien : je n'ai jamais fumé de cigarette, encore moins de cigarette farcie, si je prends un quart de lexomil, je dors pendant deux jours, je suis bourrée au premier verre d'alcool et si je bois un café, je saute partout pendant des heures...

Mais revenons-en à ce problème qui me turlupine particulièrement. Pourquoi, oui pourquoi, les experts de la série "Les experts" (à Las Vegas, je précise, je ne regarde pas les autres), n'allument JAMAIS la lumière quand ils arrivent (nuitamment je précise, vu qu'il s'agit d'une équipe de nuit) sur une scène de crime? Pourquoi passent-ils des heures à rechercher cm2 après cm2 avec leur lampe torche ridicule alors qu'il leur suffirait d'allumer la lumière? Pourquoi lorsqu'il fait jour, n'ouvrent-ils pas les rideaux? Est-que EOUSA (Electricity of USA, bien sûr) a des indics qui lui disent : M Untel est mort et gît dans son sang, faudrait lui couper tout de suite l'électricité avant que les experts arrivent, parce que bon, on ne sait pas qui va payer la facture?

Et pourquoi, oui, pourquoi Sidney Bristow d'Alias, est TOUJOURS considérée comme une super espionne alors que le scénario des épisodes est toujours le même : toute l'équipe se réunit pour créer un super plan, le génie invente des gadgets fabuleux, la super espionne se rend avec son équipier dans l'endroit prévu, ils arrivent presque à suivre le plan, Sidney (toujours vêtue de sa super tenue sexy) se fait repérer et reconnaître comme une bleue, pète la gueule de tout le monde et s'enfuit avec pertes et fracas?

Et pourquoi, dans un paquet de huit yahourts, n'y a t-il pas deux fois quatre variétés, ou huit variétés différentes, mais seulement sept, et donc deux yahourts à la fraise?