Et bien finalement, on avait tellement mangé que c'était difficile de passer aux gâteaux. En plus, il y avait un fondant et une charlotte, tous deux au chocolat et tous deux délicieux....

En fait le gâteau Ikéa n'est pas très sucré (c'est comme ça que je préfère les gâteaux, très parfumés, mais pas trop sucrés), ça doit être plutôt pas mal, sans glaçage, trempé dans le chocolat chaud ou le café du matin, ou à cinq heures avec un bon thé...

Mais pour le prochain anniversaire, je tenterai plutôt de faire un bavarois ou un tiramisu, parce que quand on s'est goinfrés de petits fours, de quiches maison savoureuses et de pizzas (pour dissiper les effets de l'alcool, il faut bien le dire), un peu de fraîcheur est toujours appréciable.

En tout cas, ça permet de parler. Notre Vinnie national était persuadé que la chose étrange en forme d'étoile posée sur le gâteau était de la cannelle, et il a été difficile de le convaincre que c'était de l'anis étoilé (pourtant avec un nom pareil...).

On est rentrés à 4h du matin après avoir passé la soirée à discuter (désolée, je sais que c'est moi qui parle le plus, je vais essayer de faire un effort, mais c'est pas gagné...), c'était un bien sympathique anniversaire (le principal intéressé était parti bien plus tôt pour cause de train le lendemain).

Et Chris, un anniversaire surprise, par définition, c'est quand celui qui fête son anniversaire n'est pas au courant!!!! (et au fait, Vinnie nous a expliqué ta "recette" de poisson rouge mort au Viakal...., ça nous a bien fait rire)